Lettre de la Pleine Lune.

Pleine Lune en Taureau, 31 octobre 2020, à 8°39 (15h49 / Paris)

Dans le mois du Scorpion, toutes choses ont tendance à devenir extrêmement intenses et cette Pleine Lune s’annonce effectivement bien puissante du fait de sa conjonction quasi exacte à Uranus. Les choses changent brusquement. Les volte-face surviennent de partout, créant des perturbations inattendues, peut-être même une brève mais vive hystérie collective. Difficile de s’y soustraire. Une nouvelle réalité déboule depuis quelques années déjà, et doit maintenant se déployer dans le monde. Or l’énergie du Taureau où brille la Lune est là pour nous orienter vers l’abondance, la sécurité et la paix, et nous permettre d’intégrer les graines du renouveau très concrètement, pourvu qu’elles soient accueillies. Ce n’est pas toujours le fort du signe du Taureau que d’accueillir l’inédit, mais le nouveau, oui. « OK, mais ne lâchez pas la vision de ce que vous voulez manifester !», pourrait sembler dire la Pleine Lune conjointe au chantre céleste de la Liberté… sûrement, pourvu que l’on y intègre le contexte social.

Deux configurations majeures le jour de la Pleine Lune vont magnifier ou challenger la notion de paix et de sécurité — la première implique le maître de la Lunaison, Venus, la déesse de l’amour, en Balance. Chiron lui fait une opposition et pourrait réveiller de vieilles blessures mal cautérisées dans les relations en général. Dans les jours qui viennent Vénus formera une opposition à Mars et un carré aux trois planètes du Capricorne (Pluton, Jupiter et Saturne). Ce carré en ‘T’ affectera tout ce qui est financier, mais aussi les ententes diplomatiques, les partenariats et les relations affectives. Mars deviendra direct en Bélier les 13 et 14 novembre, ce qui signe au mieux un regain d’énergie et d’activités, au pire une montée de sentiments belliqueux.

Jupiter quant à lui fera sa troisième et dernière conjonction avec Pluton le 12 novembre, et, comme je l’écrivais en avril, la conjonction Jupiter-Pluton en Capricorne peut soit envenimer la tension des opposés par la soumission à un système qui sert les intérêts d’un petit nombre, soit nous donner la force de transformer collectivement les choses par une prise de conscience de nos aveuglements.

Car le Scorpion est aussi une période de secrets et de découvertes, surtout pour ceux qui aiment faire des recherches. S’il y a quelque chose que vous voulez savoir, c’est le moment de creuser profondément et de le trouver. Mais attention ! Vous pourriez aussi découvrir des choses que vous ne vouliez pas savoir ou que vous n’étiez pas censé savoir. On pourrait voir cela comme la découverte de la boîte de Pandore…

Méditation de Pleine Lune
 Avec le Soleil en Scorpion, je me remets en question et je me transforme. Je traite ce qu’il y a à recycler, lâcher, transformer, parce qu’obsolète, caduque ou périmé. Je m’inspire des dons de concentration et de détermination du Scorpion pour laisser choir ce qui m’encombre. Avec l’opposition Soleil-Uranus, je peux être surpris/e par la vitesse à laquelle je bouscule mon quotidien.
 A jongler actuellement avec tant de changements, il s’agit de bien veiller à mon ancrage. Tous mes efforts dans ce sens verront leurs fruits dès la prochaine nouvelle lune (sextile à la triple conjonction Jupiter-Pluton-Saturne).